Partenaire de vos Passions
27 Août

Achetez un bien immobilier à Pontoise avant que les conditions d’octroi ne se durcissent !

En fin d’année 2021, les conditions d’octroi de crédit pourraient évoluer… Vous souhaitez acheter un bien immobilier à Pontoise ? Faites-le !

Au 1er semestre 2021, selon les dernières données publiées par la Banque de France courant août, la production de crédits nouveaux à l’habitat liée à des transactions immobilières a atteint un nouveau record à 110,7 milliards d’euros. Elle est en hausse de 26,4 % par rapport au 1er semestre 2020, notamment grâce aux nouveaux records mensuels franchis en mai et juin à plus de 21 milliards d’euros de crédits dus à un marché immobilier très dynamique et à des taux à leur plus bas niveau historique.

Si l’annonce d’une production de crédits record est une bonne nouvelle témoignant de l’amélioration des conditions d’octroi de crédit, elle pourrait ne pas réjouir le Haut conseil de stabilité financière, autorité macro prudentielle française chargée d’« exercer la surveillance du système financier dans son ensemble » et notamment de la production de crédit. En effet, lors de sa réunion du 15 juin dernier, le HCSF avait indiqué que, bien que « la production de crédit immobilier reste dynamique, tout en reposant sur des bases plus saines », à la rentrée, ses recommandations (ne pas dépasser 35 % de taux d’endettement et 25 ans de durée de crédit) deviendraient une norme juridiquement contraignante.

La question est de savoir la marge de flexibilité accordée par le HSCF de 20 % de la production a bien été respectée par les banques. C’est ce que devrait déterminer le bilan effectué cet été. Si cela n’a pas été le cas dans certaines banques, des sanctions, probablement financières, pourraient être appliquées afin d’inciter ces établissements à rentrer dans le rang, et par conséquent adopter des normes plus strictes sur la fin de l’année.

« Plusieurs de nos partenaires bancaires nous ont indiqué avoir respecté la marge de flexibilité du HCSF et être donc bien « dans les clous ». Concernant ceux-là au moins, il n’y pas donc pas de raisons qu’ils durcissent leurs conditions d’octroi de crédit dans les prochaines semaines… », conclut Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer. A suivre donc…

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée