Partenaire de vos Passions
29 Juin

Investir dans l’immobilier à Gisors à la sortie du Covid est une bonne idée !

Investir dans l’immobilier à la sortie du Covid-19, c’est possible et même recommandé ! Si investir dans l’immobilier à Gisors permet de préparer sa retraite, il ne faut cependant pas se tromper de stratégie. Il y a de nombreux éléments à prendre en considération pour réussir un investissement. Car ceux qui pratiquent cette activité le savent bien : il existe différentes façons d’investir. Chacune de ces façons présente des caractéristiques particulières qui la rendent plus ou moins attractive en fonction des critères propres à chaque investisseur.

1re chose à savoir : il n’est pas toujours nécessaire pour l’investisseur de fournir la totalité du financement à mobiliser. Et avant de signer, faites le point sur les charges de gestion auxquelles vous devrez faire face.

Un autre facteur qui influence le choix à faire est le niveau de disponibilité et d’implication que l’investisseur est prêt à consentir dans la gestion des biens objets d’investissement. Ce facteur s’accompagne de nombreux autres :
• La localisation du bien ;
• Le risque de longues périodes d’inoccupation dans le cas d’un bien loué : pour éviter de subir de longues périodes de vacances, une astuce bien connue sur le marché de la promotion immobilière consiste, lorsque le bien se situe dans une ville mixte, à faire une location classique la majorité de l’année et une location saisonnière durant l’été ;
• La possibilité de bénéficier des divers mécanismes du déficit foncier ;
• Les montants à investir ;
• La surface du bien pour un investissement locatif : en grande métropole, la rentabilité sur des petites surfaces avoisine les 5,5% à 6% et en T2 ou T3, cette rentabilité va de 4,5% à 5% ;
• L’ancienneté du bien dans lequel investir : les dispositifs Denormandie pour les investissements dans l’immobilier ancien et Pinel pour l’immobilier neuf permettent, pour deux logements au cours d’une année, de bénéficier de jusqu’à 12% de réductions d’impôts, sous certaines conditions.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée