Partenaire de vos Passions
28 Mar

Achetez un bien immobilier à Méru à 0,20% sur 7 ans !

Si vous voulez acheter un bien immobilier à Méru, dans le Val d’Oise, c’est le moment ! Ce début d’année commence dans un contexte exceptionnellement favorable pour les candidats à l’emprunt. Depuis la baisse du taux directeur de la BCE en 2016, les taux de crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bas. Le courtier CREDIXIA parvient d’ailleurs ce mois-ci à négocier un prêt immobilier au taux fixe hors assurance à 0,20% sur 7 ans. Il existe de réelles opportunités à saisir puisque les banques viennent d’annoncer des baisses de taux de l’ordre de – 0,10 à – 0,25 pts. Compte tenu de la flambée des prix de l’immobilier au m², cette baisse des taux permet aux ménages les plus modestes d’accéder au crédit immobilier sur une longue durée. Une bonne nouvelle, non ?

Les taux vont-ils continuer à baisser ?
Les banques se sont fixé les mêmes objectifs commerciaux qu’en 2018. Avec une concurrence très accrue, elles n’ont plus que le crédit immobilier pour capter de nouveaux clients. Pour cela, certaines cassent les taux. Et plus le taux est faible, plus les banques sont certaines de conserver le client très longtemps. En effet, il est peu probable qu’avec des taux aussi bas, l’emprunteur soit en mesure de renégocier son crédit auprès de la concurrence, comme ce fut le cas entre 2014 et 2016.

Mais jusqu’où iront-elles dans cette course au taux le plus bas ?
La question est au centre des débats. Depuis 2016, le taux de la BCE reste inchangé à 0%. Cette dernière souhaite maintenir ses taux directeurs au même niveau « au moins jusqu’à l’été 2019 ». De plus, le taux d’intérêt des marchés financiers (OAT 10 ans), utilisé comme référence pour les taux fixes des prêts immobiliers, s’affiche à 0,55% au 01 mars 2019. Sur ces bases, il est clair que les taux de crédits resteront bas en 2019, sauf évènements extérieurs en France ou en Europe. On peut privilégier un scénario de taux bas jusqu’en 2020.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée