Partenaire de vos Passions
28 fév

Que représente pour vous un bien immobilier à Pontoise ?

AdobeStock_162955460

Quel rapport les Français entretiennent-ils avec leur bien immobilier à Pontoise ? À l’occasion de la Saint-Valentin, Bienici.com, le site d’annonces immobilières s’est interrogé. Il a réalisé un sondage* auprès de 8 412 couples qui dévoile certains aspects surprenants de la relation entre « passion et cocooning ». Pour 52 % des Français, le choix du domicile est un gage de réussite primordial pour le couple. À noter : 89 % des hommes accepteraient de déménager par amour… et seulement 53 % des femmes.

Évidemment le prix reste un facteur déterminant dans la recherche d’un logement (40% sont très sensibles à ce critère). La proximité avec le lieu de travail (25 %) et la proximité avec les proches (15 %) sont néanmoins d’autres points importants. À la question « seriez-vous prêt(e) à déménager par amour et vivre dans une autre région ? », les hommes sont plus de 89 % à accepter de partir quand les femmes ne sont que 53 %.

La décision finale est un territoire féminin
Dans le cadre d’un projet immobilier, il semble que la décision finale soit la responsabilité des femmes, dans les couples hétérosexuels. En effet, 53 % des hommes acquiescent que c’est leur conjointe qui décide, et 52 %des femmes le confirment.

Le bruit : source de désagrément entre voisins
La Saint-Valentin peut être propice aux ébats. Mais qu’en est-il des problèmes de voisinage lorsque les actes montent trop dans les décibels ? Les hommes (68 %) semblent davantage gênés par le bruit de leurs voisins que les femmes qui ne sont que 51 % à s’en offusquer.

Le silence est d’or…  
À l’inverse, les Français se considèrent plus silencieux que leurs voisins. C’est ce que déclarent 67 % des hommes et 71 % des femmes qui pensent ne pas déranger leur voisinage pendant leurs ébats amoureux.

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 8 412 personnes en couple, représentatives de la population nationale française, âgées de 18 ans et plus.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée