Partenaire de vos Passions
28 juil

L’immobilier à Gisors est-il différent en 2018 par rapport à 1998 ?

world-3542762_1280

Au lendemain de la victoire des Bleus, le courtier Vousfinancer.com s’est amusé à ressortir les chiffres clés de 1998 en matière d’inflation, de taux de crédit et de pouvoir d’achat immobilier à Paris, pour comparer ces deux périodes que deux décennies séparent, mais qui resteront marquées par la joie immense d’être champions du monde ! Alors qu’est-ce qui a changé dans l’immobilier à Gisors entre 1998 et 2018 ?
« Du point de vue de l’immobilier, comme du football, 1998 a été une année exceptionnelle ! Si 2018 l’est désormais aussi grâce à la victoire de l’équipe de France et à des niveaux de taux de crédit proches des records historiques – et même des taux d’intérêt réels négatifs – l’envolée des prix à Paris est telle que les futurs acheteurs et notamment les primo-accédants, ont plus de mal à acheter, ce qui n’était pas le cas  il y a 20 ans…», explique Sandrine Allonier.

En 1998, l’euro n’était pas encore en circulation !
On consommait en francs… L’inflation était à un niveau très bas, quasi nul (0,6%), n’empêchant pas les taux de crédit d’atteindre des niveaux qui nous paraissent très élevés aujourd’hui, bien qu’en baisse cette année-là : 6,40 % en moyenne pour les crédits immobiliers à taux fixes sur 16 à 20 ans (contre 1,40 % actuellement) et 5,47 % pour ceux à taux révisables qui représentaient alors près de 40 % de la production totale selon la Banque de France.

Côté prix de l’immobilier, en 1998, les prix partout en France sortent d’une période baissière de 8 années. À Paris, à titre d’exemple, après avoir atteint un pic à 3420 €/m² en 1990, ils n’ont fait que baisser en lien avec la chute des transactions pour atteindre 2 260 €/m² en 1998. Ensuite, le marché connaît une phase de reprise faisant monter les prix qui atteignent 6 310 €/m2 en 2007, avant de connaître une phase plus erratique de deux ans en lien avec la crise financière (2008-2009), et à nouveau une phase de croissance pour dépasser actuellement 9360 €/m², un record.

O.D. / Bazikpress © Pixabay

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée