Partenaire de vos Passions
4 juil

Vendez votre bien immobilier à Pontoise avant le prélèvement de l’impôt à la source !

AdobeStock_106007744

Vous avez un bien immobilier à vendre à Pontoise ? Ne tardez pas ! Le prélèvement de l’impôt à la source entrera en vigueur dans 6 mois avec encore un certain nombre d’interrogations sur sa mise en place et ses conséquences. « Comment les banques vont-elles calculer le taux d’endettement des futurs acquéreurs ? Avant ou après déduction de l’impôt ? Et les Français, ne vont-ils pas avoir le sentiment que leur pouvoir d’achat baisse ? » Personne ne peut encore dire ce qui se passera, mais déjà certains craignent l’effet psychologique lié à la baisse du salaire net versé. Le marché immobilier pourrait en effet en souffrir et les acheteurs se retirer quelque temps. Faisons le point ensemble.

Selon Vousfinancer, réseau de 185 agences de courtage en crédit, il y a un risque que la mise en place du prélèvement à la source déstabilise les Français et entraîne un attentisme des acheteurs et par conséquent un flottement du marché début 2019… En ce qui concerne l’investissement locatif en Pinel, s’il pourrait être boosté par le fait qu’une réduction de l’impôt prélevé à la source entraînera une hausse du salaire net affiché en bas de la fiche de paie, le fait que la réduction sera prise en compte avec un décalage pourrait dissuader certains investisseurs. Et pour cause…

A ce jour, pour évaluer le taux d’endettement et donc la capacité d’emprunt du futur acheteur, les banques ne tiennent pas compte de ses impôts. Elles prennent les revenus nets perçus par le ménage et font un rapport entre la future charge de remboursement mensuelle et ses revenus. Ce taux d’endettement ne doit pas dépasser 33 %. Les impôts sur le revenu ne sont pris en compte que dans le calcul du « reste à vivre », somme qui reste à l’emprunteur une fois déduit de ses revenus nets toutes les charges (autres prêts en cours, loyer si le financement ne porte pas sur la résidence principale, impôt, et pensions alimentaires versées…), notion tout de même importante pour les banques, mais moins déterminante que le taux d’endettement.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée