Partenaire de vos Passions
25 mar

L’immobilier à Méru profite de la ruée sur l’argent gratuit !

euro coupures

Boostée par les taux, le PTZ élargi et l’investissement locatif en Pinel, l’année 2016 restera marquée par une forte demande de crédits immobiliers. Et bien, figurez-vous que 2017 fait mieux. La production de crédits immobiliers a, en effet, atteint 37,4 milliards d’euros en janvier, un montant record. Et pour cause : en réalité, les hausses de taux restent contenues (1,49% en février selon l’Observatoire Logement/CSA contre 1,38% en janvier), les attentistes passent à l’acte, bref les Français se ruent sur l’argent gratuit avant qu’il ne soit trop tard… Résultat : le marché immobilier à Méru est très dynamique. Il devrait le rester au moins jusqu’à l’élection présidentielle et la vraie hausse des taux des crédits annoncée pour le mois de juin. C’est donc le moment encore d’en profiter !

Après une année record en 2016, le marché immobilier reste donc très dynamique en ce premier trimestre, toujours porté par le niveau des taux de crédit. En outre, le taux de l’OAT 10 ans, taux d’emprunt d’État qui sert de référence aux banques pour fixer leurs taux, est même repassé sous les 1 % début mars, mais des tensions pourraient à nouveau apparaître à l’approche de l’élection présidentielle et à l’annonce du résultat… « Les récents évènements politiques, plus de deux mois avant l’élection, ont impacté les marchés financiers, faisant par exemple remonter temporairement les taux d’emprunt d’État français…, précise Jérôme Robin, président de Vousfinancer. En outre l’annonce de potentielles mesures dans le logement par le nouveau président – même si à ce jour rien ne semble le laisser croire – pourrait entraîner au deuxième semestre l’attentisme tant redouté cette année… Il reste donc des incertitudes sur la poursuite de la dynamique enclenchée il y a quelques mois… ».
Vous voulez acheter un bien immobilier à Méru ? Allez-y. Dans ce contexte marqué par un manque de visibilité, les banques ont la volonté de réaliser une bonne partie de leurs objectifs sur la première partie de l’année. Elles devraient donc continuer à proposer des taux attractifs dans les prochaines semaines…

O.D. / Bazikpress © Jérôme SALORT

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée