Partenaire de vos Passions
28 jan

Comment se portera l’immobilier à Deuil-la-Barre en 2017 ?

01 © guy copy

2016 a poursuivi la reprise amorcée depuis début 2015. Selon les notaires de France, le volume de ventes de logements anciens sur les douze derniers mois sur l’ensemble de la France est estimé à 838 000 à fin septembre 2016, en hausse de 11% comparativement à il y a 1 an (755 000). Alors que peut-on espérer de 2017 ? Comment se portera l’immobilier à Deuil-la-Barre ? Les experts sont confiants. Pour eux, 2017 devrait être aussi une année dynamique, et ce, malgré l’échéance électorale à venir qui, souvent, entraîne un attentisme de la part des acheteurs et vendeurs. En effet, les taux devraient rester bas. Les banques devraient continuer à mener une politique de taux offensive afin de rester compétitives malgré le contexte de remontée globale des taux. Donc, lancez-vous dans un projet immobilier à Deuil-la-Barre !

Des taux bas
En janvier, une dizaine de banques ont d’ores et déjà à nouveau augmenté leurs taux de crédit, de 0,05 à 0,30 %, avec des différences selon les durées et profils d’emprunteurs, dans le but de rester compétitives sur leurs cibles de clientèle… La hausse reste donc contenue, mais elle pourrait se poursuivre encore dans les prochaines semaines, toujours en lien avec la remontée récente du taux de l’OAT 10 ans – pourtant stabilisé depuis – et les perspectives de hausses de l’inflation en 2017.

Produire du logement abordable
À partir du 31 janvier, un propriétaire qui propose son logement en location à un niveau de loyer modéré pourra bénéficier d’une exonération d’impôts sur ses revenus locatifs de 15% à 85%. Ce nouveau dispositif fiscal doit permettre de mobiliser le parc privé de logements anciens, notamment à des fins sociales, là où les besoins sont les plus importants. L’objectif visé est la remise sur le marché de 50 000 logements vacants en trois ans au bénéfice des ménages modestes.

Le dispositif d’aide à l’investissement locatif dit « Pinel » est reconduit. Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu, à condition d’acheter un logement neuf à louer, à un prix inférieur à celui du marché, pendant 6, 9 ou 12 ans. Nouveauté de 2017 : les villes qui le souhaitent pourront demander une dérogation et être elles aussi éligibles au Pinel.

O.D. / Bazikpress © guy

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée